L’avenir de la défiscalisation en Outre-Mer après 2025

Fin du dispositif Pinel Outre-mer, les propos rassurants du Ministre de l'Outre-Mer

Philippe Vigier, l'avenir de la défiscalisation en Outre-Mer après 2025
Pinel outre-mer

L’actualité fiscale en Outre-Mer connaît un moment crucial avec les récentes déclarations de Philippe Vigier, Ministre délégué chargé des Outre-mer, concernant l’avenir de la défiscalisation en Outre-Mer dans ces territoires. Alors que la fin du dispositif Pinel approche, le ministre a pris des mesures proactives pour assurer la continuité du soutien au secteur du logement ultramarin. Cette initiative souligne l’importance de la loi Pinel pour les investissements immobiliers en Outre-Mer et met en lumière les efforts du gouvernement pour adapter les politiques fiscales aux besoins spécifiques de ces régions.

Lors de sa visite à la Réunion, le Ministre de l’Outre-Mer a ainsi exprimé son engagement envers les territoires ultramarins, en déclarant : « La fameuse loi Pinel doit s’arrêter fin 2024. Il y a beaucoup d’inquiétude et je ne veux pas que les territoires ultramarins soient les victimes collatérales ».

Initiative pour soutenir le logement en Outre-mer

Le Ministre délégué chargé des Outre-mer, Philippe Vigier, a récemment annoncé la mise en place d’une mission parlementaire dédiée à la recherche de solutions innovantes pour financer la construction de logements neufs dans les territoires ultramarins. Cette initiative vise à compenser la fin programmée du dispositif Pinel Outre-Mer, une mesure fiscale favorisant l’investissement dans le logement neuf.

Anticipation de la fin du dispositif Pinel Outre-mer

La fin du dispositif Pinel Outre-Mer, prévue pour le 31 décembre 2024, a incité le gouvernement à envisager de nouvelles stratégies pour soutenir le secteur du logement dans ces régions. Le ministre a exprimé sa préoccupation, notamment en raison de l’avantage fiscal plus important offert par le dispositif en Outre-mer par rapport à la métropole.

Il est crucial de noter que la loi Pinel en Outre-mer offre actuellement une réduction d’impôt minimale de 20 % sur 6 ans en 2024, comparativement à 9 % en métropole. Cette différence soulève des questions sur l’avenir du marché locatif immobilier en Outre-Mer après 2024.

Lancement d’une mission parlementaire sur la défiscalisation en Outre-Mer

Une mission parlementaire a été initiée par le ministre pour identifier les outils nécessaires à la mise en place d’un dispositif adapté aux spécificités des territoires ultramarins après la fin du dispositif Pinel. Philippe Vigier a déclaré lors de sa visite à la Réunion : « Il y a une mission parlementaire qui va démarrer dans les prochains jours à ma demande pour voir quels sont les outils qu’il faut qu’on mette en place pour qu’après le Pinel j’ai un outil adapté aux territoires ultramarins ».

Cette démarche proactive du Ministre délégué chargé des Outre-mer, Philippe Vigier, témoignent d’une prise de conscience significative de l’importance de la loi Pinel pour les territoires ultramarins. En anticipant la fin de ce dispositif et en lançant une mission parlementaire pour explorer de nouvelles solutions, le gouvernement montre son engagement à soutenir le développement immobilier et économique de l’Outre-Mer. Cette démarche pourrait non seulement garantir la continuité des avantages fiscaux pour les investisseurs, mais aussi ouvrir la voie à des innovations adaptées aux réalités et aux besoins uniques de ces territoires.

En résumé L’avenir de la défiscalisation en Outre-Mer semble prometteur, avec des perspectives d’évolution et d’adaptation qui pourraient redéfinir le paysage de l’investissement immobilier dans ces régions dès 2025.

Encore une question ?
Vous n’avez pas trouvé de réponse à votre question sur notre site internet ou notre FAQ ?
Besoin d'informations ?

Demande d'informations

Vous souhaitez acheter un logement neuf outre-mer et vous avez des questions ? Contactez-nous, l'un de nos conseillers vous accompagnera dans votre projet.

Être rappelé

Envoyer un message






DefiscalisationDom est l'unique destinataire des données collectées via le présent formulaire (voir politique de confidentialité). Conformément aux dispositions de la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 relatives à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous conservez la possibilité d'accéder à ces informations et de les rectifier si vous le jugez nécessaire.